UN TERROIR PROPICE AUX VINS BLANCS

DEUX ÉLÉMENTS INFLUENCENT LE TERROIR DE CASSIS :
LE CALCAIRE ET LA MER.

Le vignoble de Cassis forme un cirque face à la Mer Méditerranée. Il est fermé, à l’Ouest, par le Massif des Calanques et, à l’Est, par le Cap Canaille, du provençal, « cap Naio » : cap qui baigne. Malgré un caractère méditerranéen marqué, il s’intègre dans un environnement propice à l’élaboration de vins blancs d’excellence.  
Du haut de ses 400 mètres d’altitude, le cap Canaille est la plus haute falaise maritime de France. Le vignoble de Cassis s’érige sur son flanc façonné par les « restanques ». Ces murs de pierre qui furent bâtis par les vignerons, retiennent les vignes sur les coteaux rocheux et escarpés. De ces hauteurs, elles s'étendent jusqu’à la mer. Le vignoble s’implante sur des sols composés de calcaires riches en oxyde de fer provenant des éboulis de la falaise. Leur formation remonte à environ 115 millions d’années et renferme de nombreuses coquilles d’organismes fossilisées, qui reposaient au fond des mers urgoniennes.

Ces calcaires blancs, d’une dureté exceptionnelle, obligent la vigne à s’enraciner en profondeur pour puiser la minéralité présente dans le sol. De nombreuses rivières souterraines coulent sous ce massif.
Elles confèrent à ce terroir une bonne alimentation hydrique indispensable au bon développement de la vigne. Alliée au calcaire, cette fraîcheur sied à l’élaboration de vins blancs d’excellence.
La mer, toute proche, leur offre d’autres bienfaits. La constance des brises  maritimes joue comme un régulateur thermique. Le sel déposé par les embruns sur les grappes donne aux blancs de Cassis une touche iodée caractéristique  de leur personnalité.
Ce terroir bénéficie, par ailleurs, d’un fort ensoleillement qu’intensifie la  réverbération sur les falaises blanches et les sols clairs. Ce rayonnement intense favorise la qualité de la photosynthèse indispensable à la bonne maturation des raisins.

lirelepdf

CLIMATOLOGIE DE L'ANNÉE 2013


CLIMATOLOGIE DE L'ANNÉE 2012