UNE PALETTE ÉTONNANTE

LE VIGNOBLE DISPOSE D’UNE IMPRESSIONNANTE COLLECTION
DE CÉPAGES BLANCS. LA MARSANNE ET LA CLAIRETTE EN FORMENT
LA CLEF DE VOÛTE.

Les cépages principaux

L’encépagement de chaque exploitation doit contenir au moins 60 % de Marsanne et de Clairette qui sont les deux cépages principaux de l’appellation. La Marsanne, originaire du nord de la vallée du Rhône, s’est parfaitement acclimatée à la bordure maritime. Elle apporte des arômes fins et élégants ponctués de notes de fleurs blanches ainsi qu'une belle longueur en bouche. Avec le temps, elle offre de subtiles notes miellées. La Clairette, d’origine provençale, apprécie les sols calcaires, peu fertiles, maigres et secs du vignoble cassiden. Elle participe à la fraîcheur des blancs de Cassis. Elle leur offre des senteurs anisées, de garrigue, de miel d’acacia et de fruits à chair blanche. Elle confère, en outre, de la rondeur et du gras.

Les cépages secondaires

L’Ugni Blanc a trouvé à Cassis les sols et le microclimat lui permettant d’exprimer ses qualités. À faible rendement, il apporte aux vins blancs de Cassis un support d'acidité qui leur permet de durer dans le temps. Les vieilles vignes développent également une palette aromatique riche avec des notes citronnées. Le Bourboulenc, originaire de Provence, il requiert un terroir chaud pour arriver à maturité. Sa finesse et ses arômes de fleurs de garrigue, ciste et genêt, apportent leur tonalité particulière. Le Sauvignon, venu du Sud-Ouest, il possède une végétation dense et doit être canalisé par des sols maigres. Il aiguise les vins de ses notes très aromatiques : bourgeon de cassis, pamplemousse, fruits à chairs blanches, abricot et fleurs blanches.  Le Pascal blanc, né en Provence, il exige des terroirs bien exposés, secs et pauvres pour brider sa productivité. Dès lors, il peut exprimer des notes citronnées et de tilleul.