UN VIGNOBLE MILLÉNAIRE

« ON RÉCOLTE DANS CETTE PETITE VILLE MARITIME,
UN VIN BLANC, LE MEILLEUR DE PROVENCE. »
Extrait du Grand Larousse universel du XIXe siècle, 1868.

Il y a plus de 2 600 ans… Les Phocéens, en même temps qu’ils fondent Marseille, implantent les premiers ceps dans la baie de Cassis. Ils introduisent l’ugni blanc, encore présent aujourd’hui. Plus tard, les Romains perpétuent la culture de la vigne à Cassis et expédient le vin par la mer. Comme en témoigne les amphores à vin retrouvées en baie de Cassis. Les premières traces écrites  de l’existence du vignoble cassiden remontent au Moyen-Age. En 1381,  un texte notarié relate la présence d’une terre à vigne au lieu-dit « L’Arène », en bordure de mer. Dès l’origine, le vignoble jette donc l’encre au bord de la Méditerranée pour s’arrimer, ensuite, aux coteaux des massifs environnants.  Au XVIe siècle, Cassis scelle son destin : le vignoble se spécialise dans l’élaboration de vins blancs. Une révolution en Provence ! Ailleurs, les vins rouges dominent.

lirelasuite